KOMATSU : ROSE OF JERICHO (STONER)

Par THE BRUCE 666

}

Komatsu est un groupe qui nous vient d'Eindhoven (Pays-Bas). Les membres du groupe qualifient leur style de Dutch Stoner Rock. Effectivement, dès les premières notes on se rend bien compte que l'on est sur du Stoner Metal/Rock à tendance Sludge et non pas sur du métal progressif. On est dans le brut de décoffrage! Mais pas que, comme nous le verrons.

Le groupe a déjà à son actif, trois albums de bonnes factures qui ont permis au combo de se faire un nom sur la scène Stoner, en ouvrant notamment pour des grosses pointures du genre comme Karma to burn ou bien Clutch. D'ailleurs le chanteur de Komatsu, se rapproche au niveau du timbre de voix de Neil Fallon. Voila pour les présentations mesdemoiselles, mesdames & messieurs. Passons au contenu si vous le voulez bien.

On démarre l'album avec le premier single Stare into the dawn qui n'ayons pas peur des mots est une pure merveille.

Le groupe a gagné en maturité et cela s'entend. Le riff d'intro évoque Black Sabbath pour ensuite dériver sur quelque chose de plus propre au Stoner avec tout d'abord une accélération bien sentie puis un passage plus planant auquel vient se greffer la voix de Mo Truijens ponctuée par un riff majestueux sur le refrain.

Un seul titre et on trip déjà. C'est de la bonne. A consommer avec délectation.

Le deuxième single s'intitule Call of the wolves. C'est un morceau plus posé qui prend le temps de s'installer. Une ambiance rock/noise qui monte crescendo pour aboutir sur un refrain bien travaillé. Le titre, le plus calme de l'album est une réussite également. On se laisse enivrer avec joie.

Avec Solitary cage on est sur du lourd. Du bon gros riff qui tache comme on aime. A noter le solo jouissif. On sent que le groupe prend du plaisir. Un titre qui exploitera tout son potentiel en live à coup sûr.

The suit est plus planant mais on reste quand même sur quelque chose de sévèrement rythmé pour ne pas dire autre chose...à l'image de blood moon qui fait penser un peu à Black Label Society par le côté bluesy. On retrouve un son de guitare groovy sur son of sam également.

Avec le titre instrumental éponyme Rose of Jericho on est au départ sur un morceau rock jusqu'à 01:50 et là (oh my god!) c'est total eclatch! On part sur du gros son heavy! Jouissif! Un des moments forts de l'album avec le premier single.

Blackbird n'est pas en reste non plus. Titre regorgeant de passages plaisants.

L'album se clôture sur OM (non ce n'est pas un hommage à l'Olympique de Marseille) morceau aux sonorités psychédéliques, qui remporte la palme du son le plus trippant.

Komatsu a bien digéré ses influences qui se situent entre Mastodon & Down, pour nous proposer à défaut, d'être dans l'originalité pure un stoner Metal/rock de qualité, qui tient la route de bout en bout.

Rose of Jericho est d'ailleurs très varié au niveau des ambiances donc tout sauf linéaire. Il ne sera peut-être pas dans notre top ten à la fin de l'année mais on aura passé de bons moments à l'écouter et après tout c'est ce que l'on demande à un album de Stoner : nous faire vibrer !

https://fr-fr.facebook.com/komatsurock/

https://komatsu.bandcamp.com/