La fin d'une année chargée : Luna Fawn Ripley - Deranged Queen

Par Verveneyel

Après avoir cassé la baraque un grand coup avec l'album "Diapason", le projet Luna Fawn Ripley n'a pas chaumé, et a même été d'une telle efficacité créative qu'un deuxième album voit le jour en 2021, pour mieux nous faire passer notre fin d'année.

}

Beaucoup pourraient craindre une certaine hâte dans la composition étant donné le caractère fulgurant de cette sortie. Ils auraient pourtant tort. Non seulement cet album est proprement excellent, mais il est probablement encore meilleur que "Diapason".

A minima, cet album est assez différent de son grand frère, dans la mesure où le côté technique et "vidéo-ludique" s'est affirmé, en prenant un virage un peu plus Heavy/Power Metal sur des morceaux à couper le souffle comme "X", "Avalon" ou "Demons". Plus d'une fois, à l'écoute de la musique, on n'a qu'une envie : partir à l'aventure !

On se rapproche parfois de la majesté de certains groupes Japonais virtuoses comme Galneryus ou Unlucky Morpheus ; et surtout, on flaire comme un parfum de Final Fantasy qui flotte dans l'air.

Ceci dit, l'album comporte aussi des respirations surprenantes, ce qui faisait la gloire de "Beyond the Final Wall" dans Diapason. "Innoncence" notamment est un moment suspendu totalement inattendu dans le mélange, qui pourrait séduire les fans d'Agnes Obel ou de Within Temptation.

C'est très fort de réussir à sortir coup sur coup un deuxième album aussi rondement mené, et ça laisse présager du meilleur pour peu que le projet dure dans les années à venir.

https://lunafawnripley.bandcamp.com/album/deranged-queen