WARKINGS - Morgana

Par Evil Ted. Le 14/11/2022.

Le power-metal est un style que les metalleux aiment bien chahuter pour ses côtés parfois kitsch, redondant, passéiste … Pourtant on se rend bien compte, lors de concerts et/ou de festivals, que ces groupes participent grandement à l’esprit de fête et à la bonne humeur d’un événement avec leurs titres taillés pour être repris en choeur par le public (Sabaton qui avait remplacé Manowar au pied levé lors du Hellfest 2019 en est l’exemple le plus emblématique). Sans compter que les compositions sont souvent épiques et nécessitent pas mal de technique (vocales et instrumentales). Bref vous l’avez compris je suis client de ce courant musical et je suis content que Sounds Like Hell Productions m’ait fait parvenir le pack promo pour découvrir la nouvelle offrande des allemands de WARKINGS dont on entend de plus en plus parler. Pour celles et ceux qui ne les connaitraient pas encore, le groupe évolue sous la forme de quatuor et a souhaité garder l’anonymat en incarnant des guerriers de différentes origines (un spartiate, un croisé, un viking et un tribun). Après « Reborn » (2018), « Revenge » (2020) et « Revolution » (2021), « Morgana » est leur 4ème album ; nous allons avoir ensemble ce qu’il a dans la besace.

Premier changement, et pas des moindres, on constate l’arrivée d’une chanteuse sur plusieurs extraits (ce qui est plutôt logique avec un concept mettant notamment en scène la Fée Morgane). Celle-ci fait d’ailleurs une entrée fracassante dès le premier morceau « HELLFIRE » (clip ci-dessous) avec un chant qui nous rappelle le death mélo d’Arch Enemy, période la plus récente avec Alissa White-Gluz. Le contraste entre ce chant féminin plus agressif et le chant masculin plus mélodique illustre à merveille la relation complexe qui lie Morgane et le Roi Arthur. Ça commence fort.

Clip de « HELLFIRE » :

« TO THE KING » ne surprendra pas celles et ceux qui les suivent du fait de sa construction bien plus traditionnelle. Les « oh oh oh oh » placés au début et en fin seront, sans le moindre doute, repris par les aficionados lors des prochains live. Classique et efficace ! Le catchy « MONSTERS », qui parle de la part sombre de tout en chacun, marque le retour de Morgana avec son chant rageur, même s’il me semble entendre du chant clair parsemé çà et là de sa part (ce qui fait qu’il diffère du morceau d’ouverture). On continue avec « LAST OF THE ENGLISH » et ses changements de rythmes bienvenus (parfois speed, parfois mid-tempo). À noter un solo de guitare particulièrement réussi.

Clip de « MONSTERS » :

Des sonorités orientales/méditerranéennes se font entendre sur « HEART OF RAGE » qui est, en ce qui me concerne, la pépite/le titre que j’ai préféré de l’opus (le refrain fait mouche) et qui nous montre que Warkings sait varier les plaisirs dans son écriture. On reste sur l’eau avec « ROW (INTO THE STORM) » qui m’a un peu moins convaincu (trop classique, ce constat vaut également pour « LEGEND UNTOLD »). Nouvelle apparition de la vocaliste qui incarne la Fée Morgane sur « IMMORTAL » qui reste dans la lignée du titre d’ouverture et qui nous révèle que les âmes des 2 protagonistes sont liées à jamais. Difficile de ne pas imaginer, sur le titre qui suit, le public reprendre comme un seul homme les nombreux « SHAME ». De nouvelles teintes orientales, plus discrètes cette fois-ci, se font ensuite entendre sur « THE RITE ».

Warkings partage actuellement l’affiche avec Powerwolf et DragonForce (avec une date au Zénith de Paris le dimanche 27 novembre 2022 qui promet de ravir les fans du genre) ; quoi de mieux que de proposer 2 reprises en clôture de ce nouvel opus : il s’agit de « AMARTA STRIGOI » (Powerwolf) et « CRY THUNDER » (DragonForce) dans des versions un peu plus musclées que les originales. Une conclusion bien sympathique pour un album qui, s’il ne révolutionne pas le genre, permet de passer un bon moment et promet quelques beaux moments de partage sur scène. Des 4 disques qu'ils ont publiés, « Morgana » est celui que je préfère en raison des nouveautés/ouvertures précédemment citées. Les fans du genre seront ravis.

Bonne écoute.

https://fr-fr.facebook.com/warkingsmetal/
}