Hyrgal

Par Mika Hell

}

Le metal noir de Hyrgal est de retour avec un troisième album sortie en mai dernier chez les incontournables Acteurs De L’Ombre. Deux années après un « Fin de Règne » très inspiré, ce nouvel opus éponyme démontre une fois de plus, si il le fallait, le talent du groupe à s’investir dans une oeuvre des plus sombres et complète.

}

L’atmosphère pesante et malsaine est légion tout au long de ce brûlot, une production assez propre pour un style si exigeant et raw dans l’esprit, la fluidité des compositions est d’un niveau remarquable, ne se laissant guider par aucune mode ou code de la scène, Hyrgal a sa propre vision et nous la délivre de façon majestueuse d’absolue noirceur. Le chant dans la langue de Molière est tout à fait compréhensible avec un panel large mais où la souffrance se fait ressentir à chaque cri déshumanisé. Des morceaux d’une bonne longueur permettent de se plonger et de se faire absorber par l’ambiance si particulière de ce disque. Le trémolo picking et blast beat sont souvent à l’honneur mais cela reste en tête grâce aux mélodies mélancoliques et sombres. La dissonance de certaines parties est une valeur ajoutée déterminante dans un Black Metal inspiré, sans aucun compromis, délivré avec une énergie noire, où la violence est à un niveau équivalent à la mélancolie.

}

Hyrgal frappe fort, très fort même, une nouvelle démonstration que notre scène extrême française regorge de talents divers et variés. Un album unique et indispensable pour votre serviteur, une ambiance démoniaque et une ingéniosité permanente dans les compositions ne pourront vous laisser de marbre. A voir en live le plus vite possible.