Bourbon Kid

Par Hokuto 2 Kuizine

"Elle était assise à sa table comme à son habitude, mais elle avait beaucoup, beaucoup changé. Principalement parce qu'elle n'avait plus de tête".

}

Le livre sans nom - Anonyme

Le livre sans nom est mieux décrit comme un croisement entre un film de Quintin Tarantino & Guy Ritchie sous amphétamines. Vampires, des tueurs à gages, moines, flics, des gangs locaux et un céréal killer (j'écris ce que je veux), appelé Bourdon Kid. Avec des personnages aussi éclectiques et Hardcore, ça devrait être le chaos, ingérable, et surtout ça ne devrait pas marcher, mais ça marche foutrement bien.

Alors ça parle de quoi ce premier tome ?

}

Le roman se déroule dans la ville fictive de Santa Mondega, et en particulier, dans le QG de cette ville remplie de barges : le bar Tapioca appartenant à Sanchez, un patron qui apprécie de faire goûtter son breuvage maison, soit un Whisky dans lequel il pisse dedans.

Cela fait cinq ans que le Bourbon Kid, un personnage mystérieux sans identité ni motif, passionné de Bourbon, de justice (enfin la sienne qui reste discutable) et de cigarette qu'il allume sans feu, s'est frayé un chemin à travers la ville sud-américaine de Santa Mondega, laissant plus de trois cents morts dans son sillage. La ville se prépare maintenant pour le prochain festival de l'éclipse et de la lune, qui attire plus que les touristes cette année. S'y sont invités entre autres, un détective spécialisé dans le surnaturel envoyé pour enquêter sur une série de meurtres d'une rare violence, (digne d'une pochette d'album de Cannibal Corpse), avec l'aide d'un inspecteur local obsédé par le Kid, une femme qui s'est réveillée d'un coma de cinq ans sans aucun souvenir de qui elle est, un chasseur de primes qui bosse avec le chef de la mafia locale et deux moines qui cherchent quelque chose qui leur a été volé. Rajoute un motard en mission pour Dieu, un cosplay tueur à gages d'Elvis, un couple d'ados qui n'ont aucune idée dans quel bordel ils se sont fourrés, un barman malchanceux, et l'intrigue va vite virer dans un bordel jouissif et cohérent.

Alors ce premier Tome qui se nomme "le livre sans nom".

J'en suis totalement accroc, j'ai connu celui-ci en lisant une interview de l'auteur qui reste anonyme, qui cite : «Quand je travaillais dans un bar, j’ai vu plein de gens se transformer en psychopathes après avoir bu de l’alcool. Il y en avait un qui était particulièrement vicieux. Il portait toujours un long chapeau noir et il avait une voix rocailleuse. C’était aussi un pathétique salopard. Je me rappelle avoir voulu lui servir de la pisse.» Le Bourbon Kid est né de cette réflexion.

Ce bouquin est un véritable régal pour celles et ceux qui aiment les lectures folles, qui apprécient les références cinématographiques et musicales Rock'n'Roll mutafukaz. Mélange des genres : Policier, Thriller, Fantastique, humour noir, caricature, dérision... Je me suis posé la question à la fin du livre. Comment va t'il réussir à faire une suite aussi dingue que cet OLNI (Objets littéraires non identifiés) Le second opus est encore plus barge. On en reparlera plus tard et j'essaie d'avoir un entretien avec l'auteur Anonyme. Je vous quitte avec cette dernière citation et un fond sonore pour lire cet opus :

"Quand j’ai grandi, j’ai trouvé que les livres pour adultes n’étaient pas si amusants et lire m’ennuyait. J’ai alors décidé d’écrire les histoires que j’aimerais avoir devant les yeux"