Divin : Immolation - Acts of God

Par Verveneyel

En ce moment, on peut le dire, les dinosaures du Death Metal vont bien.

Les derniers albums de Cannibal Corpse, Deicide, Nile et autres Incantation fleurent la bonne santé ; et par dessus le marché, voilà qu'Immolation déboule en donnant un gros coup de pied dans la porte. La tendance se confirme, tout va bien dans le Death Américain.

}

Acts of God, c'est l'album qui crie la bonne santé de son groupe à la face du monde. C'est hyper méchant, aiguisé comme il faut, avec juste assez de mélodie, une dose mesurée de ritualisme impie ; et somme toute vraiment que du bonheur !

Les riffs de Rob Vigna et Alex Bouks sont un pur bonheur à écouter, tant sur les rythmiques vilaines que sur les mélodies medium, beaucoup de morceaux sont véritablement mémorables comme des hit de Heavy Metal, et je retiens particulièrement à ce titre "The Age of No Light" et "Overture O the Wicked" ; "Incineration Procession" également pour ses parties leads totalement magiques.

}

Il y a de quoi se nourrir autant pour les fans de musique made in Floride que pour les fans plus héliophobes qui préfèrent Behemoth. Chacun y trouvera son lot. On pourrait même convier à la fête certains fans de Gojira tant certaines pépites comme "Noose of Thorns" rappellent certaines atmosphère d'un "Vacuity".

De surcroit, les aboiements fanatiques de Ross Dolan viennent réaffirmer son statut de voix mythique du Death. Sa voix ressort caverneuse, pleine de coffre, et bon sang, on aime.

Acts of God est un album très abouti, à mon humble avis un des meilleurs du groupe, et à plus de trente ans de carrière, c'est le genre de réflexion qu'il fait bon avoir.