Dawohl - Leviathan

Par Mika Hell

}

Le groupe de Brutal DeathMetal Français Dawohl, dont la carrière à commencé il y a plus d’une dizaine d’années mais avec seulement un Ep « Potestas.Ratio.Iustitia », revient en force avec un premier véritable album « Leviathan » sortie le 22 avril chez l’excellent label Dolorem Records. Toujours maître à bord, le charismatique Maxime Guillemain (chanteur et fondateur du groupe)s’est entouré d’une nouvelle équipe de haut niveau : Kévin Foley à laissé ses baguettes depuis l'Ep à Thomas Hennequin (Merrimack, Ritualization..), les parties de guitare et basse sont assurées par le duo Eloi Nicod/Florian Delbart, qui sont très loin d’être des novices, bien au contraire ! On ajoute à cela que l’enregistrement à eu lieu au studio Henosis et l’artwork par Business For Satan et vous comprendrais aisément mon appétit féroce à écouter la bête.

}

Maintenant que les présentations sont faites et bien faites, il est temps de parler contenu, de fracas auditifs, de cassage de nuque. Car l’essentiel est bien là, Dawohl nous propose en huit titres, pour 28minutes et 43 secondes,excusez-moi du terme ...une grosse branlée mémorables ! Un brutal death metal de haute facture ou chaque instrument trouve une place unique dans un ensemble provoquant chaos et désolation. Une force d’écriture hors du commun, des passages ultra brutaux, exécuté à la perfection où chaque note est perceptible malgré une vitesse d’exécution démoniaque. Le tout agrémenté de passages mid-tempo des plus appréciables et également inspirés, nous laissant juste de quoi respirer avant de nous anéantir à nouveau juste derrière. La section rythmique est machiavélique à souhait, réglée au millimètre et d’une lourdeur venue des abysses. Le chant est vorace, fort et intense comme si le fondateur du groupe était possédé par une colère divine. Les guitares assurent à tous les niveaux, jeu rapide,lourd,aiguë, tout en doigtémalsain, pour notre plus grand plaisir démoniaque. Le son et la production général est d’un très grand niveau et le digipack superbe.

}

Convaincu qu’un pacte avec le malin a forcément été réalisé pour pouvoir sortir un album de cette envergure, je ne serai trop vous recommander de vous le procurer au plus vite. Enfin, si votre âme est prête à supporter tant de sombre violence maîtrisée de bout en bout …