SUNSTARE - Ziusudra

Par Evil Ted. Le 23/07/2022.

4 années se sont écoulées entre Eroded et Ziusudra dont nous allons parler aujourd'hui. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas encore SUNSTARE, les quatuor nous vient des Hauts-de-France et pratique du doom-sludge (avec des touches post-metal et post-hardcore). On s'attend donc à du lourd, à des compositions massives. Pourtant le combo nous propose une ouverture assez mélodique, aérienne, qui respire avec le titre éponyme "ZIUSUDRA". Le calme avant le tempête ? Sans surprise, la réponse est OUI !

"NAMLULU DI-KUD" déboule pour nous écraser tel un bulldozer. La thématique de l'album tournant autour de dieux ayant pris la décision de détruire l'humanité, on comprend mieux le pourquoi du comment. "ABGAL" continue à dépeindre ce côté de chaos ambiant, et lorsque le propos se fait moins musicalement chargé il flotte comme un parfum d'angoisse/de crainte (comme pour se poser afin de se préparer au pire ou de constater les dégats post-apocalyptiques). Une gestion des constrates terriblement efficace.

Après un "ZI-SAG-GAL" pachydermique, les sonorités orientales mélodiques d'"URU" nous rappellent que l'oeuvre s'inscrit pleinement dans la mythologique sumériennes/mésopotamiennes mise en musique par le combo. Ici on nous raconte la malédiction de Uta-Napishtim, un immortel, qui est spectateur, depuis des millénaires, de ce chaos qui se répéte inlassablement...

Le tempo ralentit sur "GANZER", ce qui accentue d'autant plus cette impression de fatalité inéxorable qui s'abat froidement et de manière implacable (sentiment renforcé par les growls et les touches death/black metal en fin de composition).

"AWILUM / L'HOMME LIBRE " et ses teintes mélancoliques, comme précédemment sur "ABGAL", semble suggérer que l'humanité est "libérée" par la colère des dieux qui s'est abattue sur elle (et donc la mort). Une sentence irrémédiable à laquelle assiste Uta-Napishtim, impuissant face à ces événements, depuis des siècles, comme dit précédemment.

En espérant vous avoir donné l'envie de découvrir cet excellent nouvel album des SUNSTARE qui retranscrit parfaitement les mythes dont il s'inspire.

Bonne écoute.

Clip de "Namlulu Di-Kud" (1 titre, 2 visions) :

}

https://fr-fr.facebook.com/sunstareband