Parcours Initiatique : Sur les Routes de la Musique – André Manoukian

Par Verveneyel

Soyons clair, dans cet ouvrage amoureux consacré à la musique, le mot Metal n’est pas écrit une seule fois (à la limite, il y a le mot "Hellfest", une fois). Malgré tout, il faut que vous lisiez ce livre, si vous êtes auditeur passionné, ou plus encore, si vous êtes musicien.

Alors déjà, pour reposer les bases chez ceux qui ne les auraient pas, André Manoukian, question musique, c’est le patron. C’est le genre d’individu où, quand il dit quelque chose sur la musique, il faut se taire et ouvrir grand les oreilles. Que ce soit derrière son piano ou au micro de France Inter, le mec envoie du lourd, tant parce qu’il est talentueux que parce qu’il a exploré la musique tel Lara Croft dans des sombres recoin du monde.

Le sieur le dit lui-même, ce n’est pas là un ouvrage de musicologie. C’est l’expression de l’amour et de l’indignation. Parce qu’aujourd’hui, les musiciens n’improvisent plus, ou de moins en moins. On ne leur apprend plus. On les forme à copier, et plus à s’exprimer.

En reconstruisant tout depuis le début, en mêlant histoire et mysticisme, Manoukian nous invite à redécouvrir le sens vrai de la musique, et à se révolter contre les frontières castratrices érigées par les conservatoires.

À travers un voyage dans le temps qui nous fera rebondir entre la préhistoire, le XVIIIème siècle, la Grèce antique, en faisant un détour par l’espace, vous allez vibrer en harmonie avec le cosmos et réapprendre ce qu’est une note, ce qu’est une gamme, qui les a nommées, qui a écrit tout ça, qui a voulu normer tout ça ; et surtout ceux qui s’en sont servi, parfois sans le savoir.

C’est le genre de livre qui, si vous êtes musiciens, vous donnera envie de faire des pauses pour aller farfouiller sur votre instrument. Vous aurez envie de le redécouvrir, de questionner vos certitudes, de vous dépasser. C’est une lecture qui, pour peu qu’elle vous pousse à agir, vous rendra meilleur musicien, car elle vous guidera vers des portes à ouvrir, de nouvelles choses à apprendre, et à oublier car elles seront intériorisées. Tout en douceur et sans injonction, juste par l’invitation, et par l’imagination.

En tant qu’auditeur, là aussi ce livre vous fera du bien, parce que si vous avez l’esprit ouvert et le goût de la découverte, vous aurez plein de choses à aller écouter à la fin de chaque chapitre ; que ce soient des délires de Chet Baker, le martellement des tablas Indiens, ou le son des planètes (mon conseil personnel étant Jupiter pour se détendre, Uranus pour l’épouvante) ce livre vous donnera des idées.

C’est une lecture fertile qui va vous inviter à laisser votre sensibilité s’exprimer, tout en vous cultivant. C’est une lecture profondément positive qui fait du bien dans une époque où les réseaux se peuplent de gens qui se plaisent, tel des moines pusillanimes, à vouloir limiter la musique, prescrire le bon et surtout le mauvais, ainsi qu’à confondre naïveté et enthousiasme. C’est une école de passion, dont vous avez besoin.

}