Live Report Metal CH4

Par Verveneyel

Pour bien commencer l'année scolaire, rien de tel que de se prendre une bouffée de Black Metal dans la face.

Comble du pratique, il y avait justement une date sur Lens (62) qui rassemblait trois belles pièces de la scène Black Nordique ; scène dont, soit dit en passant, je me réjouis de la soudaine expansion, avec l'effort commun de Sorcières, Arseis, Hats Barn, Sumus Diabolus Incarnatus, Korsakov et autres.

Le 3 septembre, l'association Metal CH4 organisait une soirée avec deux de ces projets suscités : Arseis et Sorcières ; soutenus en ouverture par les petits nouveaux de MürrMürr. Pour l'occasion, j'ai retouché les photos d'Evil Ted comme un sagouin pour donner à cet article une ambiance Black Metal des bas-fonds, ne lui en tenez pas rigueur, c'est de mon fait !

}

Ces derniers ont donné une performance de qualité qui nous a fortement alléché pour surveiller une éventuelle sortie : à l'heure actuelle, le groupe possède à peine une page facebook, il reste des voix à enregistrer avant de pouvoir en profiter dans son salon. La musique qu'ils ont offert est atmosphérique, d'une tristesse pleinement incarnée par la gestuelle du chanteur, et assez originale notamment dans l'approche du batteur, qui choisit l'inattendu sur des passages où on attendrait des blast beats à tout va. La brume et l'obscurité qui régnait dans la salle ont fini d'asseoir une bonne ambiance sombre et mélancolique. C'est une belle découverte, j'ai même entendu un bon ami dire "Tiens, c'est l'une des rares soirées où j'ai préféré le premier groupe." On ne peut que souhaiter bonne chance au combo, et pour ma part, je ne manquerai pas d'y retourner si j'en ai l'occasion.

Pour tout vous dire, je me suis fait un peu la même promesse avec les groupes qui ont suivi la première fois que je les ai vus. J'avais assisté au premier concert d'Arseis, à la Brat Cave de Lille ; à l'époque, l'album n'était pas encore sorti. Les lecteurs de Blastphème se souviennent qu'une fois ce détail passé, c'était devenu mon album préféré de 2020. Tout naturellement il fallait que j'y retourne. Si l'un des guitaristes a souffert de problèmes techniques, ça n'a pas impacté longtemps la performance. C'était d'ailleurs impressionnant de voir le projet redémarrer comme un seul homme après le cafouillage guitaristique. La présence du très prolifique Flo Butcher porte toujours le groupe vers les cieux, et si on peut éventuellement chipoter en déplorant le faible volume de la flute, on ne peut nier que des morceaux comme "Sorceresse Hagueneau" et la clôture "La Recluse" sont des morceaux dantesques que la scène ne tarit pas.

Pour finir, Sorcières a donné une performance très belle aussi, réaffirmant tout le bien que je pense de leur album "Empoisonné". J'apprécie vraiment le fait que le groupe s'efforce de raconter une histoire en live, pour ponctuer d'excellents morceaux, dont l'immense "Auberge des Corps Perdus" dont je ne me lasse pas. La performance a été un sans faute et le groupe a même salué le public, qui leur a offert leur premier pogo.

}

Vous l'avez compris, la communion était forte ce soir là.

Du reste, le Metal CH4 avait fait en sorte qu'on se sente à l'aise : dans la pente qui menait à la salle, des affiches pleines d'éloquents logos décoraient les murs ; et une fois les concerts passés, on pouvait s'abreuver avec le bière de la brasserie Au-Delà (ça ne s'invente pas pour une soirée Metal), et se sustenter à coup de croque-monsieur. La soirée était en tout point de vue rondement menée, sold out apparemment, et on peut s'en réjouir pour l'association, promise à un bel avenir !