INTERVIEW : Guillxtine

Par Verveneyel

SALUT, COMMENT ÇA VA ?

Yo, ça va très bien, je te remercie. Merci également d'accorder du temps à mon projet !

TU VIENS DE SORTIR TON PREMIER ALBUM EN SOLO, LEVIATHAN. COMMENT EST NE CE PROJET ?

Léviathan est né d'une passion pour les projets narratifs. Je viens du metal et ce type de projet où l'on suit une histoire sur toute une suite de chanson, c'est ce que j'aime écouter. C'est ainsi que c'est devenu ce que j'aime faire également.

ON COMPREND VITE A L’ECOUTE DE L’ALBUM QUE TU DEVELOPPES UN CONCEPT. PEUX-TU NOUS EXPLIQUER CE CONCEPT ?

Une fois la structure de l'album trouvée, il fallait plusieurs thématiques qui permette cette narration. C'est là que l'idée de la créature qui menace le monde et sa destruction m'est venu. Le concept de l'album, c'est donc ce questionnement qu'on peut avoir par moment quand on voit le monde partir en vrille totale : Ne serait-il pas plus judicieux de faire un reset ? On se met donc dans la peau d'un messager, qui a décidé d'invoquer le Léviathan sur Terre dans ce but. Au fil de l'album on prend conscience que ce n'est pas une simple décision personnelle. Il y a quelque chose encore au dessus qui guide le messager. Une entité transcendante dont on ignore les motivations.

QUELS SONT LES POINTS DE VUE NARRATIFS DANS L’ALBUM ? ON A L’IMPRESSION PAR EXEMPLE QUE LORS DE L’INTERLUDE, UN PERSONNAGE EXTERIEUR APPARAIT.

Nous vivons au travers du messager, de ce qu'il vit, ses pulsions mais aussi ses regrets et ses doutes par moment. Dans "Messager" , au début du morceau, on peut l'entendre hurler "pourquoi moi?", on est au centre de l'album et le messager commence à prendre conscience qu'il n'a pas pris les bonnes décisions et donc qu'il a potentiellement massacré des millions de personnes "pour rien".

ON ENTEND DANS L’OUTRO QUE LE GRIMOIRE S’EST REFERME ; C’EST AUSSI LE NOM D’UN DES MORCEAUX. DE FAIT, QUEL EST CE GRIMOIRE ? QU’EST-CE QU’IL CONTIENT ?

Ce grimoire contient la formule qui a permis d'invoquer le Léviathan sur Terre, et tant d'autres créatures, des démons principalement, invoqués lors du morceau "grimoire". C'est l'objet qui permet d'exploiter toute la puissance du messager, qui lui vient d'ailleurs de cette fameuse entité transcendante. Il est marqué de son sigil, comme si ce grimoire lui était prédestiné. Ou qu'une histoire se répète, peut-être...

COMMENT S’EST PASSE LE TRAVAILLE D’ECRITURE DE L’ALBUM TANT AU NIVEAU DE LA CREATION DES PRODS QUE DES TEXTES ?

Comme Léviathan est mon premier album, j'ai pris le temps de créer des méthodologies de travail afin de ne jamais perdre de temps à revenir en arrière. J'ai donc choisi toutes les prods de janvier à juin 2020, puis j'ai écris de juin à septembre.

Pour les prods j'ai eu pas mal de beatmakers, les principaux étant Astral, mon ingénieur du son qui s'est occupé de Léviathan, Grimoire, L'intro l'interlude et l'outro, ainsi que de Lumière. Le second c'est Mystxry, un beatmaker américain dont j'ai découvert le travail en recherchant des prods. Ses prods ont servi pour Sanctuaire, démoniste, Abysses et Messager. Enfin, j'avais des besoins de sonorités différentes, et c'est ainsi que Jeune Salem, un beatmaker et grand ami de Paris a composé la prod de Torrent, et que le travail de Tagliatore, un beatmaker dont je ne sais malheureusement pas grand chose, a servi pour Antichambre.

Dès qu'un son était terminé au niveau de l'écriture, je l'enregistrais. Astral mon ingénieur du son me demandait d'effectuer certaines corrections, et ce jusqu'à ce qu'on ait la meilleure version possible.

La pandémie et nos vies personnelles très remplies ont fait durer le process, mais nous sommes tous les deux très fiers du résultat.

LE MYSTICISME EST AU COEUR DES THEMATIQUES DE L’ALBUM A MON SENS, TU EMPLOIES ENORMEMENT DE VOCABULAIRE AYANT TRAIT AUX RITUELS, AUX AUGURES. COMMENT TE SITUES-TU PERSONNELLEMENT PAR RAPPORT A LA NOTION DE MYSTICISME ?

Cela ne surprendra personne si je dis que je ne crois pas en Dieu et que je voue une aversion à la croyance par le biais de dogme et de rituels. C'est exactement pour cela que le messager voue un culte à une entité dont on ignore tout, qui ne lui impose rien si ce n'est de semer la destruction. Aucune prière, pas de bâtiments grandioses érigés en sa faveur. Juste une foi démesurée en elle, et un respect de sa parole. Mais c'est aussi pour cela que Léviathan est une véritable critique de la religion, et des croyances. Le messager est faible, influençable psychologiquement, et c'est exactement le cas des personnes qui commettent des atrocités au nom de n'importe quel religion. Au fil du récit, le messager prend conscience que tout ceci n'avait aucun sens et y met un terme. Que fait cette entité transcendante ? Elle le rejette, et l'abandonne. Voilà à quoi tout ça l'a mené.

DANS LE CLIP DU MORCEAU EPONYME, ON TE VOIT SORTIR DE L’EAU, ENCAPUCHONNE. EN REGARDANT LE VISUEL DE L’ALBUM, ON VOIT EGALEMENT UNE SILHOUETTE ENCAPUCHONNEE FAIRE FACE AU MONSTRE. DE FAIT, EST-CE QUE CETTE SILHOUETTE QUI FAIT FACE A LA BETE, C’EST TOI ?

On en vient a une lecture beaucoup plus personnelle de Léviathan. J'emploie beaucoup de termes et de métaphores liés à la destruction. Le messager, c'est moi, et ce que je détruis ce ne sont pas des civilisations mais moi-même. J'ai un problème d'auto destruction en plein guérison, et cet album a été écrit avec ce souhait de partager toute la douleur et les conséquences d'un tel comportement : on se retrouve seul au fond des Abysses.

QU’EST-CE QUI T’A MOTIVE A SORTIR LEVIATHAN SOUS FORME D’ALBUM DES LE DEPART ?

Mes projets préférés sont tous des albums, mais au départ je pensais que dans la trap metal, il n'y aurait pas de place pour un format d'album, et encore moins conceptuel. Jusqu'à ma rencontre avec Hélas, un artiste qui s'exprime dans un rap aux références Pagan. J'ai compris que ma seule limite c'était ce que je désirais, et qu'en dehors de cela j'étais libre de proposer mon projet comme je le souhaitais.

ON SE DOUTE QUE TU ES FIER DE CET ALBUM, MALGRE TOUT, EST-CE QU’IL Y A UN OU DEUX MORCEAUX EN PARTICULIER DONT TU ES PARTICULIEREMENT FIER ? POURQUOI ?

Je suis extrêmement fier de Léviathan qui pour moi est un morceau éponyme qui reflète bien tout l'album : Du scream brutal, du chant, des phases rappées, une prod qui mélange grosses guitares et batterie trap.

Mais mon morceau préféré, c'est Lumière. C'est le plus personnel.

}

DANS "LUMIERE", L’UN DES MORCEAUX LES PLUS MELODIQUES ET EXALTES DE L’ALBUM, TU CITES LE FINAL D’UNE NOUVELLE ASSEZ MECONNUE D’H.P. LOVECRAFT, "THE OUTSIDER". QU’EST-CE QUI T’AS DONNE ENVIE D’INCLURE CETTE CITATION ? QU’EST-CE QU’ELLE REFLETE POUR TOI ?

J'ai connu cette citation de Lovecraft au lycée, pour mon court-métrage d'option ciné réalisé avec deux de mes meilleurs amis. L'étranger ici, n'est autre que soi-même qu'on ne reconnaît pas dans le miroir. Et c'est exactement comme ça que l'on se ressent lorsqu'on détruit tout sur son passage, et qu'on fini par retrouver ses esprits. Elle me reflète durant toutes ces années, et reste très importante pour moi aujourd'hui.

VAS-TU PORTER LEVIATHAN SUR SCENE ? SI OUI, COMMENT L’ENVISAGES-TU EN TERMES DE PERSONNEL SUR SCENE ? (TOUT SEUL ? AVEC DES MUSICIENS ?)

J'ai été contacté par plusieurs scènes, inattendu quand on sort un album conceptuel, mais cela m'a motivé à jouer l'album en live. Je suis entrain de réfléchir à la disposition, mais j'aimerai beaucoup réaliser ça en mode "vrai groupe" avec un guitariste et un batteur, et un deuxième chanteur pour doubler les voix. J'espère pouvoir réaliser ça rapidement.

PREVOIS-TU UNE SUITE A CET ALBUM ?

Peut-être que le messager va finir par vouloir sortir des abysses pour aller régler 2/3 problèmes sur terre maintenant que la population a été drastiquement réduite et que cette fameuse entité transcendante y règne en quasi maître.

Le léviathan dans la mythologie nordique est la créature qui annonce le Ragnarok, l'apocalypse totale.

AS-TU EU D’AUTRES PROJETS PAR LE PASSE ? EN AS-TU D’AUTRES EN COURS ?

J'ai été recruté par le groupe P5ycho3e avec qui nous préparons un EP de blackened deathcore, je fais également parti du groupe de Deathcore Agored. Par le passé j'ai eu plein de projet dont mon premier groupe de nu metal Red Doomsday qui a duré pendant presque 3 ans. Aujourd'hui tous les membres de ce groupe font du son de leur côté, mais qui sait.

POUR PARLER MAINTENANT DE L’AUDITEUR QUE TU ES, QUELS ONT ETE TES INFLUENCES POUR CE PROJET ?

J'ai été influencé sur la partie metal par Shadow of Intent et globalement la branche de deathcore moderne qui émerge depuis 4/5 ans.

Pour la partie rap, les narrations, c'est Stupeflip qui m'a beaucoup inspiré.

Et enfin pour la partie grandiloquente et les voix qui s'envolent, mon groupe préféré Muse.

QUELS SONT LES MORCEAUX QUI PASSENT LE PLUS DANS TES OREILLES EN CE MOMENT ?

Dernièrement je me tue avec la dernière de Chelsea Grin, origin of Sin, et depuis des MOIS, To the Hellfire de Lorna Shore ne quitte pas mes oreilles. Et quand j'écoute des trucs plus légers, c'est beaucoup la ZZCCMXTP de Kronomuzik Pandrez et Ronare.

SI TU DEVAIS CHOISIR QUATRE MORCEAUX (DE TOI OU DE QUELQU’UN D’AUTRE) POUR ETRE LA BANDE ORIGINALE DE CETTE INTERVIEW, LESQUELS CHOISIRAIS-TU ?

Je pense que je commencerais par Léviathan, puis par Lumière. Ensuite je mettrai "Epitaphe" par John S et je terminerai par un morceau qui ne tardera pas à sortir, que vous découvrirez début 2023.

[À suivre, pour début 2023]

}