SUN - Brutal Pop 2

Par Evil Ted. Le 09/01/2023.

SUN n’est pas une nouvelle venue dans la scène française. Outre un passage dans The Voice il y a quelques années, elle a sorti plusieurs EP sous plusieurs noms, dont un qui s'intitulait « Brutal Pop » en 2019. Sur cet EP 4 titres, on comprenait déjà le pourquoi de cette appellation brutal pop : le morceau d’ouverture « I KILLED MY MAN » montait crescendo en intensité avec un final saturé tant dans les instruments qu’à travers le chant qui passait du clair au growl ; tandis que le growl se faisait de plus en plus présent sur les 3 compositions qui suivaient (le très organique « FAST CAR », le plus mélodique « HIGHER FIRE » qui montre les crocs quand il le faut, et surtout « ENEMY » le plus enragé de l’EP).

« ENEMY » présent sur Brutal Pop (2019) :

J’aurai dû vous parler de SUN l’année dernière, en 2022, car elle devait faire la première partie de DAGOBA et d'INFECTED RAIN à La Biscuiterie de Château-Thierry (02). Mais la date avait été annulée en raison de la crise Covid. Qu’en est-il de ce second volet de pop brutale ? C’est ce que nous allons avoir à travers 5 titres pour 18 minutes. Déjà ce que l’on peut dire, c’est que l’artiste s’est donnée les moyens d’avoir un mix aux petits oignons en faisant appel à Andrew Scheps (Adèle, Beyoncé, U2, Metallica…). En ce qui concerne les titres, SUN ne change pas sa formule et enrichit même son univers avec de l’électro comme sur « STRENGTH », sans pour autant mettre de côté le côté pop-rock (et même quelques petits growls bien sentis et bien placés). « WAVE », qui ouvre l’opus et qui flirte avec le metal, est dans la continuité d'« ENEMY », dernier titre du précèdent EP comme évoqué précédemment.

Clip de « WAVE » :

« THE PRINCESS ERAKIN » conjugue passages mélodiques/aériens et passages plus agressifs, un marqueur fort de leur identité musicale faite de contrastes. « THE BRIDGE » est plus posé et nous dévoile leur facette la plus mélodique (et pop par la même occasion), même si des petites touches plus énervées surgissent çà et là. L’opus s’achève sur « JOHN & I » qui illustre parfaitement tout leur savoir-faire en matière de pop brutale.

Clip de « JOHN & I » :

SUN (Karoline Rose), entourée par Loris Larosa (batterie) et Bassem Ajaltouni (basse & hammond), confirme tout le bien que l’on pensait d’elle avec un nouvel EP addictif. Une tournée 2023 a été annoncée (les dates sont ci-dessous) avec, cerise sur le gâteau, une nouvelle date programmée à La Biscuiterie de Château-Thierry, le 14/04/2023, avec Pogo Car Crash Control et Toybloïd. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Bonne écoute.

https://fr-fr.facebook.com/SUN.THE.METAL.BAND/
}
}