Description de l'image

J'irai dormir chez vous : Lifetaker - Ni

Dîtes-moi chers lecteurs, ça vous est déjà  arrivé de rentrer un peu tard, et d'être ne serait-ce qu'un peu inquiet à  l'idée de croiser des individus peu recommandables ? Cette angoisse qui vous fait réagir au moindre bruit, vous incite à  vous dépêcher, et vous fais regarder à  droite et à  gauche quand d'habitude vous ne le faites même pas au passage clouté.

Description de l'image

Prends pitié de ma longue misère... : Tw

"Comment ça ? Qu'est-ce que cela ? Par la barbe d'Odin un groupe de Rock 60's dans les pages de Blastphème ? Mais tout fout le camp ma bonne dame, c'est la décadence, tout le monde devient soudain mou et flasque! Rendez-moi les chroniques sur le Metal!"

Description de l'image

La paix par le bruit : Vomir/Corporal Ab

Vous savez, chers lecteur, musicalement, je ne recule devant pas grand chose. J'ai tendance à  me laisser assez facilement emporter par la sincérité quand elle se présente à  moi, et à  soutenir dans la pratique la fameuse maxime de Victor Hugo : "La musique, c'est un bruit qui pense."

Description de l'image

Au Pays du Thrash Joyeux : Lawnmower Det

Certains s'agacent, d'autres ne jurent que par cela, reste que son existence est inévitable, le Metal parodique, comique, existe. Et si bien-sûr en France nous sommes particulièrement bien lotis avec un des fleurons du genre, j'ai nommé Ultra Vomit, aujourd'hui je ne vous parle pas de celà , mais d'un bon vieux vinyle d'un groupe de Crossover Britannique, qui a la fâcheuse habitude de saupoudrer sa musique d'un manque criant de sérieux !

Description de l'image

Le Mal : Hysteria - Haunted by Words of

"Le pouvoir du Christ te pousse à  céder! Le pouvoir du Christ te pousse à  céder ! Le pouvoir du Christ te pousse à  céder !" Pas besoin de le dire une quatrième fois. Vous avez tous une image qui vous est soudain venue en tête. Vous revoyez Linda Blair, et Max Von Sydow, et Jason Miller... Et cette chambre à  la lumière surnaturelle, ce visage mutilé. Et vous vous souvenez ce qui se passe dans le film après que, sans relâche, nos deux exorcistes aient répété cette phrase ? "Le pouvoir du Christ te pousse à  céder !"... Exact cher lecteur, il ne se passe pas grand chose, le démon ne cède pas, la petite fille n'est pas sauvée.

Description de l'image

Théorie de l'évolution : Ghostemane - N/

La musique, c'est pire que la biologie : ça se transforme tout le temps à  une vitesse folle. Rendez-vous compte. Il a fallu à  peu près 4,5 milliards d'années pour que notre planète abrite les êtres que nous sommes; et il aura fallu à  peine soixantes années après la naissance du Metal pour que le style donne naissance à  des dizaines de sous-branches et que certains musiciens commencent à  voir ailleurs pour créer de nouvelles terres fertiles.

Description de l'image

À la pointe de l'épée : Godkiller - The

J'ai tout à  fait conscience que c'est un constat un peu bas du front, et quelque part consensuel, mais s'il est une période de l'histoire qui me passionne particulièrement, c'est bien le Moyen-âge. Pour une raison où pour une autre, c'est une période qui m'a toujours parlé, notamment à  travers tout l'imaginaire exalté qu'elle suscite. Et tout naturellement, mes Playmobiles, chevauchant de fiers destriers, combattaient des dragons terrés dans une grotte; un de mes jeux-vidéos préféré est Age of Empires II, j'adore Kaamelott comme tout le monde, ma saga geek préférée est le Seigneur des Anneaux, je suis abonné à  Nota Bene ainsi qu'à  Shadiversity, et si vous n'avez jamais lu Beowulf, Sir Orfeo et les livres de Marion Zimmer Bradley, je vous conseille de vous y mettre.

Description de l'image

Bellatrix Potter, où es-tu ? : Tiny Mous

Le Dungeon Synth, vous le savez, ça me parle. Parce que de temps en temps chers amis, je fatigue, ou alors je travaille, et j'ai besoin de quelque chose de beau, motivant, mais aussi calme, pour me ressourcer ou mieux me concentrer. Et en outre, si le style est né sous des travers plutôt sombres, méditatifs, médiévaux parfois, souvent épiques; la musique a beaucoup évolué au cours de ses trente années de développement, si bien qu'aujourd'hui, bien-sûr l'épique, le sombre et le cérébral sont toujours là , on a vu apparaître des projets aussi nourris à  la joie de vivre, à  l'exaltation souriante et ensoleillée de la nature, motivés par un goût pour une fantaisie presque enfantine.