Description de l'image

Rage Crue : Notheist

Je reprends mes chroniques sur les opus de Mystyk Prod là  où je les avais laissé, et aujourd'hui c'est nulle autre qu'un One Man Band qui nous intéresse, puisque l'on s'occupe aujourd'hui du cas Notheist.

Description de l'image

Voyage Cosmique : Past and Secrets - Mem

L'histoire du Metal nous l'a prouvé à  maintes reprises, surtout ces dernières années : il suffit d'un seul être pour construire un projet, pour peu qu'il y ait la passion. De Burzum à  Sarah Longfield, en passant par Cold Insight, nombreux sont ces One Man Band qui à  la seule force de leur unique paire de bras nous font voyager, rêver.

Description de l'image

Réveiller les Années 2000 : Alpha Blank

Un petit peu de groove, ça vous tente ?

Description de l'image

Car il fallait le faire... : Blasphème -

Oui les amis, il fallait la faire. Car c'est vrai, même si on a rajouté un "t" parce qu'on aime quand les batterie font "tactactactactactactactac", on a choisi un nom au sous texte explicite. Et c'est d'ailleurs l'occasion, cette chronique, de revenir sur un groupe excellent de notre belle et bonne scène Metal qui est plus ou moins tombé dans l'oubli comparé à  des Trust, ADX ou Sortilège, qui méritent leur renommée certes, mais pas au point ou il faut oublier les pépites comme Venin, H Bomb, ou, ici, Blasphème.

Description de l'image

Sombres Recoins : In Hell - Satanica Mun

On continue notre exploration de quelques sorties Mystyk Prod avec In Hell, groupe de Death Metal que j'ai eu la chance de voir en concert en le premier octobre dernier à  Lille (le report est aussi sur Blastphème), et que j'avais d'autant plus envie de découvrir aussi dans la tranquillité de mon canapé.

Description de l'image

Oser l'Inattendu : Memories of a Dead ma

Il était temps ! Enfin le voilà  ! Bon, je plaisante, on est loin d'avoir attendu aussi longtemps que pour Tool et Rammstein, mais l'air de rien, ça commençait à  faire un moment qu'on attendait de la part de Memories of a Dead Man une suite à  Ashes of Joy sorti en 2014.

Description de l'image

Des Envies de Grand Air : Black River So

Cette chronique mes amis, elle arrive en retard, je le sais ! La grande année 2019 est depuis longtemps terminé, il est temps de laisser place au renouveau de l'année 2020 qui en ses dix premiers mois nous a donné plein de bonnes choses... Mais quand même !

Description de l'image

Splendeur Mystique : Yoth Iria - Under H

Avec bien des exemples pour appuyer mon propos, on peut dire que certains pays ont eu le chic pour voler la vedette à  la Norvège en termes de Black Metal...

Description de l'image

FURIES - Fortune's gate

Chronique du premier album des frenchies de FURIES sorti le 16/10/2020.

Description de l'image

Edifice Monumental : Dirtyprotest - Hell

Aujourd'hui les amis, petite chronique sur un groupe qui a tout changé, du nom à  la localisation géographique (du Caire à  Dublin, rien que ça), qui ouvre une série de chroniques sur des galettes de chez Mystyk Prod, label très cool à  qui j'ai bien envie de renvoyer l'ascenseur après qu'ils aient été de chics types. Remontez vos manches les copains, il y en aura trois autres comme ça ! (et seulement trois de plus car notre ami Evil Ted, le plus malfaisant des nounours, a déjà  chroniqué le dernier album de Boost. Polisson.)

Description de l'image

Oui, oui, tout à  changé... : Hysteria -

Cette fois on arrête le suspense. Peu de temps auparavant, je vous avais vanté avec extase et emphase le dépoussiérage des premières galettes du groupe de Brutal Death Metal Lyonnais Hysteria, remise au goût du jour par Adipocere Records en 2019. Mais en cette grande année 2019 était également sorti le nouvel EP du groupe, From The Abyss... To the Flesh, et vil monstre que je suis, je vous avais laissé en suspend sans vous parler de ce nouvel EP.

Description de l'image

Un spectacle dans un Fauteuil : Death St

Le confinement, à  plus d'un titre, a chamboulé les habitudes de tout le monde, et nous a souvent exposé à  la frustration. Pour tout vous dire, avant que ne frappe le coronavirus, je sillonnais les Hauts-de-France à  peu près tous les week-ends pour aller voir des concerts. Et puis tout s'est arrêté, et pour longtemps, tant et si bien que je n'ai pas revu de musicien jouer en live avant ce deux octobre béni, où je retournais sur un lieu des plus exquis pour les gens de goût : la Brat Cave de Lille.

Description de l'image

Charme Mélancolique : Bloom - In Passing

Chers lecteurs, je suis sûr que vous avez déjà  écouté une chanson, voire même un album, juste parce que la pochette de l'album ou la miniature youtube vous a intrigué. Parfois, les visuels ne mentent pas sur se qui se cache dans le spectre sonore. Prenez Tomb of the Mutilated de Cannibal Corpse par exemple. La musique de l'album est parfaitement représentée par la cover de la galette. Et puis parfois, vous vous lancez dans une écoute qui vous surprend par rapport à  l'emballage. C'est un peu ce qui m'est arrivé avec cet EP des Australiens de Bloom.

Description de l'image

INTERVIEW - Bloom

Alors que 2020 fait toujours rage envers et contre tout, il reste des petites choses simples qui ont le pouvoir de nous faire sourire. L'une de ces petites choses, c'est la sortie du nouvel EP de Bloom, intitulé In Passing, dont je n'ai pas manqué de vous vanter les mérites dans une chronique. Mais aujourd'hui, on va creuser un peu plus loin dans le fond de cet EP, avec les gars du groupe directement ! Bonne lecture !

Description de l'image

CROWLING - When domination leads to subm

Chronique du second EP du groupe CROWLING qui sortira le 01/11/2020.

Description de l'image

Enfin le premier ! : Windfall - Spiritua

Les confins de l'underground grouillent de territoires inexplorés, d'histoire mystérieuses, de tentatives, d'abandons, d'occasions loupées, et tant d'autre chose. J'en prends d'ailleurs pour preuve qu'on a bien failli ne rien pouvoir se mettre sous la dent avec le groupe du jour, ça s'est joué à  peu de choses, et ça aurait été bien dommage.

Description de l'image

La Passe de Deux : Angel Sword - Neon Ci

S'il y a une chose qu'il faut retenir de la décennie 2010-2020, puisque tout le monde n'a que cette décennie à  la bouche, c'est qu'elle a marqué le retour à  plus d'un titre des néons dans l'imaginaire science-fiction populaire...

Description de l'image

22, v'là  le Hard : Thor - Unchained

Les amis, j'ai beaucoup de chance, car dans ma modeste bourgade du Pas-de-Calais, on a la chance d'avoir la fine fleur des disquaires, j'ai nommé Big Star Records. Et moi, les endroits sympas, je suis toujours tenté d'y revenir. C'est ainsi qu'il y a peu je trouvais, dans une caisse de vinyls d'occasion, deux galettes qui allaient faire tomber ma mâchoire de plaisir et d'envie. Ces deux disques, c'était Warning de Warning, excellent groupe français dont on parlera une prochaine fois, et - roulement de tambour - l'EP 6 titres Unchained du groupe Canadien Thor, notre sujet du jour!

Description de l'image

65 millions d'année avant le premier Don

Parmi les nombreuses mouvances musicales qui gravitent si près du Metal qu'on pourrait presque parler de satellite indissociable, tel la lune à  la terre, il en est un qui a toujours su trouver grâce en mon coeur, et c'est le Dungeon Synth. Et j'affirme qu'appréhender ce style est tout à  fait inséparable d'une réflexion sur la scène Metal puisque les deux ont une histoire commune, et entrelacée...

Description de l'image

Fraicheur d'Antan : Electric Poison - Li

Le Brésil fait partie de ces grandes nations du Metal. Non pas qu'un pays valle plus qu'un autre en termes de création, d'autant que le Metal s'est immiscé dans tous les méandres géographiques connus de l'homme, ou presque. Reste cependant que certains pays ont à  un moment ou un autre eu une influence majeure sur le reste de la scène, ont donné naissance à  des sous-genres, en ont fortement inspiré d'autres, et le Brésil en fait partie...